Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 18:51

 

Pour notre premier long voyage avec Angelo, nous optons pour la France et plus précisément « la côté atlantique ». Nous ferons la route en rajoutant quelques étapes supplémentaires pour ne pas passer des journées à conduire. C’est un examen blanc avant notre grand départ (cet été) pour le Danemark.

 

 


 


 

 

Notre premier stop est Lapalisse. Ce village situé en Allier à 150 kms de Lyon nous attirait depuis longtemps. Le château est entretenu par une famille privée « Chabannes  ». L’édifice possède une façade baroque imposante. L’intérieur est tout aussi impressionnant avec ses plafonds, ses meubles du XIVème.

Seul bémol, l’interdiction de prendre des photos et de filmer. (Tout cela pour vendre des cartes postales)

 

 


 

Nuit : sur l’aire gratuite place Jean Moulin juste en bas du château, une borne est à disposition. Endroit parfait pour passer une nuit. Calme, jolis et sécurisé.

 


 

******

 

La traversée en direction de la côte atlantique nous entraîne à Montluçon, Gueret et Poitiers. Au détour de la Nationale 147, un panneau nous attire l’œil : « fresque reconnue au patrimoine mondial de l’Unesco » à St Savin. Le détour représente une grosse vingtaine de kilomètres et nous décidons d’aller voir sur place. Nous ne sommes pas déçu du lieu. Une très belle abbaye et son clocher interminable se dresse devant nous. Les fresques au plafond représentant l’Arche de Noé et les piliers ornées de différents tons sont remarquables.

Un détour qui en valait bien la peine.

 

 


 

Nous poursuivons notre route jusqu’au Puy du fou aux Epesses.

 

Nuit : sur l’immense parking pouvant accueillir plus de 500 camping car du parc d’attraction. Tous les services sont présents moyennant quelques euros. De l’espace, de la verdure et une charmante boulangère. Que de demande le peuple ?

 


 


 

******

 

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre en passant les portes du  parc d’attraction du Puy du Fou et nous sommes agréable surpris par la qualité des spectacles. L’organisation est très bien faite, les spectacles se succèdent sans pour autant faire speeder les spectateurs, le personnel est très sympathique, et chose rare, nous ne sommes pas attiré à chaque coin de rue par une boutique.

 

 


 

Les spectacles que nous avons préférés sont les 5 majeurs.

 

Par ordre de préférence :

1 – La bataille du Donjon

2 – Mousquetaire de Richelieu

3 – Gladiateurs

4 – Le bal des oiseaux fantômes

5 – Les vikings

  

 

******

 


Encore quelques kilomètres vers l’ouest et nous voilà dans les marais Poitevin. Nous

stoppons notre véhicule à Coulon qui l’un des plus beau village de France et qui offre un départ idéal pour la visite du parc interrégional des marais Poitevin.

 


 

La visite se fait en collectif et le guide Lulu (un enfant du pays)  nous apprend plein de chose sur cette curiosité locale. Les ragondins sont très détestés dans cette région. En effet, ils élargissent les canaux creusés par les Hommes en marge du fleuve « la Sèvre ».

 


 

Une visite à faire absolument.

 

Nuit : sur l’immense parking très calme et sécurisé en face du canal pouvant accueillir beaucoup de camping car. Tous les services sont présents moyennant une nuitée récoltée par un préposé municipal. Une autre aire est en construction à 100 m de celui-ci.

 


 

******

 

 

La suite de notre voyage nous amène à La Rochelle. Dur-dur de circuler dans cette ville en camping car. Nous stoppons donc le véhicule à L’Houmeau (où nous passerons la nuit). C’est un petit village situé à 5 kilomètres de La Rochelle. Cette dernière est accessible soit par le bus N° 13 soit par la piste cyclable.

Notre arrivée sur la place de Verdun est un endroit idéal pour commencer la visite de la ville en allant crescendo. Une mention très spéciale à l’Hôtel de Ville, La tour de chaîne, la tour Saint Nicolas, la tour de la Lanterne et la grosse horloge.

Cette ville est très agréable pour flâner au milieu de ses nombreuses rues piétonnes.

 


 


 

Petite déception avec la visite de l’aquarium, nous attendions quelques choses de plus spectaculaire.

 

 

      

 

Nuit : sur le parking de bord de mer du port du Plomb à L’Houmeau. Une nuit très tranquille avec d’autres camping car loin de l’agitation et de ses parkings bondés de La Rochelle


 

 

******

 

 



Le lendemain nous traversons le pont qui relie le continent à l’île de Ré et allons poser notre engin dans le camping municipal d’Ars en Ré. Nous visitons le village et son clocher visible de très loin. Ce village est répertorié comme un de plus beau village de France. 

Nous n’avons pas trouvé cela très justifié. Hormis, un beau clocher et un petit port sympathique, nous trouvons cela un peu juste….

 

 

 


 

Nous poursuivons notre route en convoi exceptionnel (voir la photo) sur les magnifiques pistes cyclables sécurisées de l’île. Nous allons dans un 1er temps sur la pointe de St Clément des Baleines. Nous découvrons le Grand Phare de 57 mètres (c’est un des plus haut de France) et la vieille tour édifiée sous Vauban.

 

 


 

 

 



Nous poursuivons sur le littoral jusqu’à la plage de Conches (l’une des plus belles) puis la réserve naturelle National de Lilleau des Niges.

 

 


 

 

Les 20 kms de roller auront été une bonne remise en forme pour Delphine !!!

 

Nuit : sur le camping municipal de la Combe à l’eau, de la place, tous les services présents, un accueil sympathique, des tarifs plus que correct (15 € par nuit). Un bon stop pour une nuit.

 


 

******

 

Quelques kilomètres et nous découvrons les parcs à huîtres. Nous nous payons un vrai festin de fraîcheur…

 

 


 

Nous rejoignons la capitale de l’île à savoir St Martin de Ré. Cette ville fortifiée par Vauban est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette cité abrite un charmant petit port très prisé par les touristes.

 

PS : pour bénéficier d’un panorama à vous couper le souffle, montez au sommet du clocher.

 

 

                           



Aujourd’hui nous ferons une petite marche de 4 km pour rejoindre La Flotte (inscrite à la liste des plus beau village de France). Ce bourg nous réserve une belle surprise : des ruelles piétonnes, un charmant petit port, un marché médiéval….

 

Et chose primordiale, un très bon artisan glacier situé sur le port (vous ne pouvez le manquer).

 

 

Nuit : sur le camping municipal de St Martin de Ré. Très bien entretenu, des services à la hauteur de notre espérance, un bon accueil,  pour un tarif de 20 € avec l’électricité.

 

A éviter, l’aire de service situé 200 mètres avant, c’est très exigu, 5 à 6 places : endroit idéal pour se faire bloquer et pour accrocher vos véhicules.




******

 

 

 

Nos dernières visites de l’île seront les villages de La Couarde sur Mer et Loix. Ces derniers ne seront pas à la hauteur de nos espérances. Ils sont assez similaire avec une rue principale piétonne.

 

En revanche l’écomusée du marais salant (près de Loix) sera un très bon souvenir. Les explications de la récolte du sel sont claires, les bassins sont intactes, il y a même un bassin permettant de s’exercer.

Cette île est vraiment le pays du 2 roues. Impossible de les manquer sur les belles pistes cyclables. Ne vous encombrez pas avec vos vélos des dizaines sont présent sur place. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de découvrir l’île.

 


 


 

Nous passons donc le pont de l’île de Ré pour un retour sur le continent

 

 

Nous décidons d’avancer sur notre retour. Malheureusement l’aire que nous avons choisie est complète (SAINT YRIEIX SUR CHARENTE), dommage car elle paraissait parfaite. Cela sera pour une prochaine fois.

 

Nuit : nous rebroussons donc chemin jusqu’à Merignac (près d’Angoulème). Elle est moins agréable mais elle a le mérite d’exister. Nuit calme avec tous les services présents.

 

 

******


Nous allons toujours plus à l’est. Et nous stationnons après avoir dit un petit bonjour à ma tante sur l’aire 5 étoiles de Saint Pourçain sur Sioule. L’aire est remarquable, elle se situe en bordure de la rivière. Un must pour nous camping cariste.

A ne surtout pas manquer lors de vos passages dans la région.


 

 

 


Les vacances s’achèvent après 10 jours d’escapade. Nous tirerons les leçons de notre 1er grand voyage avec Angelo. Celles-ci furent très ensoleillé mais très reposante dans l’ensemble.

 

A une prochaine sur les routes….

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac