Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 14:40

 

 

La direction du sud et son beau soleil nous paraissent très bien pour profiter d’une semaine de congés. Nous optons cette fois-ci  pour les Cévennes....


La maison roulante est chargée et voici notre récit…

 

Nous commençons notre périple par passer une soirée avec des amis Lyonnais qui avaient loué un mobil home à Poncin (petit village au bord de l’Ain).

 

Les merguez bien digérées, nous prenons la route en direction du sud de la France. Notre première halte se fait tout près de Pont St Esprit et plus précisément  à la Chartreuse de Valbonne.

 


Ce très beau monastère du 11ème Siècle vaut vraiment le détour. Avec ses toits aux tuiles vernies, son grand cloître (le plus long d’Europe), ses chapelles etc…. le monastère bénédictin ne vous décevra pas.  

 





Ce lieu est aussi un point de départ idéal pour les randonnées de toutes tailles. Nous avons croisé de nombreux marcheurs.

 

Nuit : sur le parking bordé de platanes. Aucun service, mais nuit très calme au milieu de la forêt. A recommander.

 


 

*****

 



Le Lendemain, nous descendons encore plus au sud, pour un stop superbe à La Roque sur Cèze. Ce plus beau village de France mérite vraiment son appellation.

 



 

Hormis le village surplombant la rivière, nous découvrons avec le plus grand plaisir les superbes cascades du Sautadet. La Cèze a creusé des chenaux et des cavités qui finissent par se rejoindre et forment des crevasses dans lesquelles la rivière s’engouffre.

 




SITE A NE PAS RATER

 




Nous croisons le chemin du mistral, mais cela ne nous décourage pas pour visiter Fournés et ses fosses. Ce paysage lunaire constitué de pitons de 10 à 30 mètres de haut est sympa à visiter même si le chemin de randonnée (2 heures) est parfois dangereux. Faire attention à vos enfants.

 

 


 

Nuit : chez des amis Ali et Kasia près de Beaucaire

 



*****


 

Le petit tour au Pont du Gard était obligatoire, même si ce dernier n’est pas inconnu pour nous (notre dernier passage était en 99). Nous sommes toujours autant émerveillés par la grandeur de l’édifice romain. De plus des nombreuses structures ont été mises en place par la municipalité. Dommage toutefois qu’ils n’aient pas pensé au camping caristes : une aire de service serait la

bienvenue.

 

 


Notre prochain arrêt sera une halte gourmande. En effet, si je vous dis « Haribo c’est beau la vie, pour les grands et les petits »…. Nous voilà devant le temple de la sucrerie avec la fabrique des bonbons Haribo. Une odeur bien connue vous arrose les narines (fraises Tagada ou banane).

Le musée n’est pas très intéressant contrairement aux nombreux paquets XXL d’Haribo présents dans la boutique. Le tout à prix usine.

 

 

 

 

Nous entrons dans le vif du sujet et nous voici donc dans le parc national des Cévennes. La première visite sera la grotte de Trabuc. Notre super guide Manu nous accueille avec un grand sourire et ironise chacune de nos paroles : un vrai bonheur.

C’est avant tout un passionné de spéléologie. Il nous explique à merveille les moindres détails de cette grotte aux centaines de milliers de stalagmites (d’où son surnom de grotte aux 100 000 Soldats). Le lac intérieur aux couleurs bleutées est tout autant impressionnant.


 


http://www.youtube.com/watch?v=hyHAo5rts9E



Anduze sera notre ville étape. Flâner dans les rues piétonnes de ce village est très agréable. De plus, c’est le point de départ idéal pour le petit train à vapeur reliant Anduze à Saint Jean du

Gard.

 


 

 


 

Nuit : sur le grand parking de la gare. Nombreux emplacements disponibles et une borne payante est à la disposition. Nuit calme et sécurisée.

 


 

*****

 




Aujourd’hui, nous changeons de moyen de locomotion : nous emprunterons le Train à vapeur des Cévennes. Il relie Anduze à Saint Jean du Gard.

 

 


 

 




Nous faisons un stop à la bambouseraie (site unique en Europe). Un immense jardin nous fait voyager au cœur de l’Asie. Nous avons l’impression d’être ailleurs. Le cadre est très appréciable par sa fraîcheur lorsque le soleil cévenol frappe de tous ses rayons.

 

 


 


Le trajet en train se poursuit jusqu’à Saint Jean du Gard. Nous passons quelques tunnels, quelques viaducs, et profitons des superbes paysages au dessus du Gardon. Beaucoup de monde au terminus de la ligne. Heureusement, les snacks, glaciers, resto, brasseries, sont présents. Nous avons été un peu déçus par le manque de chose à faire dans ce village à part se restaurer et acheter des babioles qui traîneront sur nos étagères.

 


 

 


Le retour sur Anduze est tout aussi joli.

 


Nous reprenons notre maison roulante et faisons une halte fraîcheur au camping « Le castel rose » à 2 km d’Anduze. Nous avons choisi ce camping car son emplacement au pied du Gardon,  le Wifi,  et la piscine chauffée nous séduisait.

 

Les premiers pas d’Angelo dans l’eau de baignade.

 


 




Nuit : au camping Le castel rose. Ce camping est très agréable mais ne possède pas les services standards pour nous camping caristes (pas de plaque de vidange). Alors une moins bonne note. Pour info, au moins de juin : 11 € + 4 € électricité

 

 

*****

 




Nous longeons le Gardon et rejoignons  les gorges du Tarn par la route des écoliers (Florac par la vallée est tout simplement à éviter). Nous le saurons pour la prochaine fois. Amis camping caristes ne vous embringuez pas sur ses routes blanches Michelin, préférez Florac par la corniche.


 


Le paysage est quand même superbe sur ces routes et c’est bien le principal.

 

 


Nous franchissons le col de Montmirat et nous allons visiter le mystérieux sentier des menhirs. Cette balade de 2 heures est très agréable même si les points d’ombre sont inexistants. Vous découvrirez près de 150 menhirs éparpillés le long du chemin. C’est la 2ème concentration mégalithique en Europe.


 

 


Nous posons le camping car sur l’aire de service de Florac et allons visiter ce beau village. Flâner dans les petites ruelles de ce village fut très agréable après la marche. Chose aussi très appréciable : son aire de camping car avec une vue sur les montagnes cévenoles.





 

Nuit : aire de service de Florac avec tous les services moyennant 2 €. Le parking est souvent plein, il est donc préférable de venir le plus tôt possible. La nuit fut très calme et quelle vue !!!

 


 

*****

 


 

Le lendemain, nous partons de bonne heure pour faire les quelques kilomètres qui nous séparent  de La grande Combe. En effet, nous avions réservé une excursion originale : La Forêt Fossile. C’est en petit train que nous partons à travers la forêt méditerranéenne. Auparavant, nous avions visité le musée et regardé une vidéo retraçant la fossilisation des végétaux.

Le résultat est assez bluffant. Des nombreuses traces de plantes apparaissent sur les roches. Elles remontent à 300 millions d'années, bien avant l’apparition des dinosaures !!!

 


 

 


Un grand bravo à toute l’équipe de passionnés qui font vivre ce site malgré des petits moyens. Voici donc leurs coordonnées :

http://foretfossiles.perso.cegetel.net/

 

 

 

Nous continuons la journée par la visite du château de Portes. L’édifice est assez bien conservé, et la visite était très sympathique même si le prix de l’entrée nous paraît un peu cher (5 € et des brouettes).

 

 


 

 

Toujours sur les routes et nous voici à Allègre les Fumades. Le petit détour est plutôt gastronomique : nougaterie à l’ancienne

 

Vous pourrez déguster plusieurs nougats aux variantes très recherchées (Lavande, Rose, Fraise, Noix, griotte, figue, caramel au beurre salé etc…).

Vous pourrez également voir la fabrication en direct de ce produit fabuleux, et goûter au nougat chaud.

 

 


 

 

Une adresse a ne pas manquer : http://www.nougaterie-fumades.com/catalogue/


PS : pour info, il est « petit futé 2009 », « Routard 2009 », et « Gard Gourmand 2009 », bref une référence.

 

Nuit : nous avons abandonné l’aire de service à « Les Mages ». La borne est gratuite, le parking convenable mais le passage des voitures est insoutenable. Nous avons préféré faire quelques kilomètres et dormir au camping à l’ancienne de l’Orée des cévennes. Il est situé à Saint Jean de Valériscle, il y a seulement 20 emplacements, pas de services CC, très peu de places et pas chères (10 €). Le propriétaire (très cool) autorise le stationnement en haut près du cimetière.

 


 

*****

 



Nous traversons la garrigue et visitons le village de Montclus. Nous sommes très agréablement surpris par ce village, son pont, son église, ses champs de lavande.


 


 


Amis camping caristes, un stop sur le grand parking en contre-bas est autorisé et gratuit (aucun service).

 

 

Nous rejoignons les gorges de l’Ardèche et nous nous arrêtons à Aiguèze

 

(un des plus beaux villages de France). Aiguèze surplombe l’Ardèche et semble trôner au pic de la falaise.

 

 

 

 


 

Nous tombons en pleine fête médiévale. Les rues sont ornées de leurs plus beaux habits et les habitants costumés comme au moyen age.


 


 

UN STOP A FAIRE ABSOLUMENT

 

 

Nuit : sur l’aire naturelle du Giet. Les emplacements sont libres, gratuits, aucun service mais la vue sur le château suffit à elle seul.

 

 

*****

 



Et puis séquence « EMOTION » avec l’arrêt  au camping Le pontet à Saint Martin d’Ardèche. En effet, c’est au bord de la piscine que nous avons décidé du prénom de notre fils il y a 10 ans en arrière.

 

 


 

Sniff-sniff cela ne nous rajeunit pas !!!!




En conclusion, nous dirons que les Cévennes sont le paradis pour les marcheurs et chercheurs de calme. La nature semble avoir pris le dessus et pourvu que cela perdure dans le temps.


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac