Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 13:44

 

 

 

 

     Le long week end s'annonçait bien et pourtant...

 

 

 

 

 


Nous voulions tester notre nouveau véhicule sur une longue distance avec tous les matériels et occupants à bord.  Autant vous dire tout de suite que nous avons eu un gros problème de timing pendant ces quelques jours de congés. Nous sommes pas toujours à la minute près mais là nous avons été trop optimistes par rapport au temps de conduite et aux aléas de la météo... Je m'explique :

 

Déjà nous partons avec une demi journée de retard, nous avons préféré attendre que les orages cessent avant de prendre la route. Nous descendons donc sur l'A7 en direction du sud. Nous faisons une halte à mi parcours (enfin problème, cela nous rallonge de plus de 100 kms aller-retour) à Visan chez un viticulteur très sympathique "Le domaine de Lauribert".

 

L'accueil est tout simplement formidable. Nous dégustons son bon vin. La dizaine de camping car présente est signe que cette aire est de très grande qualité. Et nous confirmons.

 

http://www.vitis.org/lauribert/francais/page1fr3.html

 

 

 

lauribert




******



La nuit aura été très calme et chose étonnante, notre chère tête blonde fait la grasse matinée. Du coups, nous profitons de l'occasion pour tester d'avantage la literie.

 

 

Nous reprenons la route du sud très tardivement à 10h30. La route est moins facile : beaucoup de camion, de déviations, de sorties d'autoroutes etc... Bref, nous arrivons à Giens à 15h. Malheureusement, il est trop tard pour faire l'excursion sur l'île de Porquerolles.

 

Tant pis, nous nous installons au camping "La tour fondue". L'accueil est très sympathique. Ils sont contents de voir des clients. De plus, le tarif est très compétitif car nous sommes hors saison.

 

 

gien

 

 

Nous payons la nuit 15 €  (services compris) alors que le parking obligatoire pour l'embarquement est à 9 € et il y est interdit de passer la nuit. Alors pourquoi se priver ?

 

Nous profitons du beau soleil pour nous reposer un peu.

 

 

 

******




Nuit calme au milieu des moustiques qui sont très voraces à cette période. Heureusement, nous avons toute la panoplie d'insectissides.

 

Départ pour l'île de porquerolles. En prenant les billets au camping, nous avons encore gagnés 2 € par personne, ce qui renforce notre bonne décision d'avoir opté pour le camping.

 

 

porquerolles1

 

 

Après une petite demi heure, nous arrivons sur le quai de l'île. Le soleil est au rendez vous. Nous chaussons nos plus belles chaussures et nous voici partis à la découverte de cette très belle île. Nous croisons beaucoups de vélos, il faut dire que c'est le moyen de locomotion le plus pratique. Les loueurs sont très nombreux. Nous préférons la découvrir à pied. Nous enchainons le village,.... pour finir sur la superbe plage ???

 

 

 

 

 

 

 

La journée fut remarquable. Nous regagnons notre maison roulante. Nous envisageons pour le lendemain un stop au château de Grignan. Cela remplacera un peu la visite de l'autre île de que nous ne pouvons pas faire : manque de temps.

 

porquerolles2

 

 

 

******

 

De retour donc vers le nord. Tout se passe bien jusqu'à ce que le vent latéral très fort se lève à hauteur de Cassis. Nous sortons même de l'autoroute car il est trop dangereux de poursuivre notre chemin. Le camping car valdingue dans tous les sens et nous prenons la sage décision de s'arrêter pour déjeuner à hauteur d'Orange.

 

Après la pause, les choses ne s'arrangent pas, toujours ce p.... de vent. nous réduisons encore notre vitesse à 60-70 km/heure. Nous croisons même quelques accidents et des véhicules renversés. Cela, nous refroidit de plus belle.

 

Nous annulons l'arrêt prévu au château de Grignan car nous sommes très en retard sur les prévisions. Il nous faudra plus de 8 heures pour rejoindre Lyon. Un vrai bonheur.

 

 

Finalement, le week end n'aura été que très peu reposant. Nous aurons passé la plupart de notre temps sur la route, à dépenser une forture en péages et gasoil, pour finalement voir que très peu de choses.

 

Ce week end sera vite à oublier

 

bebe039

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac