Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 14:40

 

 

La direction du sud et son beau soleil nous paraissent très bien pour profiter d’une semaine de congés. Nous optons cette fois-ci  pour les Cévennes....


La maison roulante est chargée et voici notre récit…

 

Nous commençons notre périple par passer une soirée avec des amis Lyonnais qui avaient loué un mobil home à Poncin (petit village au bord de l’Ain).

 

Les merguez bien digérées, nous prenons la route en direction du sud de la France. Notre première halte se fait tout près de Pont St Esprit et plus précisément  à la Chartreuse de Valbonne.

 


Ce très beau monastère du 11ème Siècle vaut vraiment le détour. Avec ses toits aux tuiles vernies, son grand cloître (le plus long d’Europe), ses chapelles etc…. le monastère bénédictin ne vous décevra pas.  

 





Ce lieu est aussi un point de départ idéal pour les randonnées de toutes tailles. Nous avons croisé de nombreux marcheurs.

 

Nuit : sur le parking bordé de platanes. Aucun service, mais nuit très calme au milieu de la forêt. A recommander.

 


 

*****

 



Le Lendemain, nous descendons encore plus au sud, pour un stop superbe à La Roque sur Cèze. Ce plus beau village de France mérite vraiment son appellation.

 



 

Hormis le village surplombant la rivière, nous découvrons avec le plus grand plaisir les superbes cascades du Sautadet. La Cèze a creusé des chenaux et des cavités qui finissent par se rejoindre et forment des crevasses dans lesquelles la rivière s’engouffre.

 




SITE A NE PAS RATER

 




Nous croisons le chemin du mistral, mais cela ne nous décourage pas pour visiter Fournés et ses fosses. Ce paysage lunaire constitué de pitons de 10 à 30 mètres de haut est sympa à visiter même si le chemin de randonnée (2 heures) est parfois dangereux. Faire attention à vos enfants.

 

 


 

Nuit : chez des amis Ali et Kasia près de Beaucaire

 



*****


 

Le petit tour au Pont du Gard était obligatoire, même si ce dernier n’est pas inconnu pour nous (notre dernier passage était en 99). Nous sommes toujours autant émerveillés par la grandeur de l’édifice romain. De plus des nombreuses structures ont été mises en place par la municipalité. Dommage toutefois qu’ils n’aient pas pensé au camping caristes : une aire de service serait la

bienvenue.

 

 


Notre prochain arrêt sera une halte gourmande. En effet, si je vous dis « Haribo c’est beau la vie, pour les grands et les petits »…. Nous voilà devant le temple de la sucrerie avec la fabrique des bonbons Haribo. Une odeur bien connue vous arrose les narines (fraises Tagada ou banane).

Le musée n’est pas très intéressant contrairement aux nombreux paquets XXL d’Haribo présents dans la boutique. Le tout à prix usine.

 

 

 

 

Nous entrons dans le vif du sujet et nous voici donc dans le parc national des Cévennes. La première visite sera la grotte de Trabuc. Notre super guide Manu nous accueille avec un grand sourire et ironise chacune de nos paroles : un vrai bonheur.

C’est avant tout un passionné de spéléologie. Il nous explique à merveille les moindres détails de cette grotte aux centaines de milliers de stalagmites (d’où son surnom de grotte aux 100 000 Soldats). Le lac intérieur aux couleurs bleutées est tout autant impressionnant.


 


http://www.youtube.com/watch?v=hyHAo5rts9E



Anduze sera notre ville étape. Flâner dans les rues piétonnes de ce village est très agréable. De plus, c’est le point de départ idéal pour le petit train à vapeur reliant Anduze à Saint Jean du

Gard.

 


 

 


 

Nuit : sur le grand parking de la gare. Nombreux emplacements disponibles et une borne payante est à la disposition. Nuit calme et sécurisée.

 


 

*****

 




Aujourd’hui, nous changeons de moyen de locomotion : nous emprunterons le Train à vapeur des Cévennes. Il relie Anduze à Saint Jean du Gard.

 

 


 

 




Nous faisons un stop à la bambouseraie (site unique en Europe). Un immense jardin nous fait voyager au cœur de l’Asie. Nous avons l’impression d’être ailleurs. Le cadre est très appréciable par sa fraîcheur lorsque le soleil cévenol frappe de tous ses rayons.

 

 


 


Le trajet en train se poursuit jusqu’à Saint Jean du Gard. Nous passons quelques tunnels, quelques viaducs, et profitons des superbes paysages au dessus du Gardon. Beaucoup de monde au terminus de la ligne. Heureusement, les snacks, glaciers, resto, brasseries, sont présents. Nous avons été un peu déçus par le manque de chose à faire dans ce village à part se restaurer et acheter des babioles qui traîneront sur nos étagères.

 


 

 


Le retour sur Anduze est tout aussi joli.

 


Nous reprenons notre maison roulante et faisons une halte fraîcheur au camping « Le castel rose » à 2 km d’Anduze. Nous avons choisi ce camping car son emplacement au pied du Gardon,  le Wifi,  et la piscine chauffée nous séduisait.

 

Les premiers pas d’Angelo dans l’eau de baignade.

 


 




Nuit : au camping Le castel rose. Ce camping est très agréable mais ne possède pas les services standards pour nous camping caristes (pas de plaque de vidange). Alors une moins bonne note. Pour info, au moins de juin : 11 € + 4 € électricité

 

 

*****

 




Nous longeons le Gardon et rejoignons  les gorges du Tarn par la route des écoliers (Florac par la vallée est tout simplement à éviter). Nous le saurons pour la prochaine fois. Amis camping caristes ne vous embringuez pas sur ses routes blanches Michelin, préférez Florac par la corniche.


 


Le paysage est quand même superbe sur ces routes et c’est bien le principal.

 

 


Nous franchissons le col de Montmirat et nous allons visiter le mystérieux sentier des menhirs. Cette balade de 2 heures est très agréable même si les points d’ombre sont inexistants. Vous découvrirez près de 150 menhirs éparpillés le long du chemin. C’est la 2ème concentration mégalithique en Europe.


 

 


Nous posons le camping car sur l’aire de service de Florac et allons visiter ce beau village. Flâner dans les petites ruelles de ce village fut très agréable après la marche. Chose aussi très appréciable : son aire de camping car avec une vue sur les montagnes cévenoles.





 

Nuit : aire de service de Florac avec tous les services moyennant 2 €. Le parking est souvent plein, il est donc préférable de venir le plus tôt possible. La nuit fut très calme et quelle vue !!!

 


 

*****

 


 

Le lendemain, nous partons de bonne heure pour faire les quelques kilomètres qui nous séparent  de La grande Combe. En effet, nous avions réservé une excursion originale : La Forêt Fossile. C’est en petit train que nous partons à travers la forêt méditerranéenne. Auparavant, nous avions visité le musée et regardé une vidéo retraçant la fossilisation des végétaux.

Le résultat est assez bluffant. Des nombreuses traces de plantes apparaissent sur les roches. Elles remontent à 300 millions d'années, bien avant l’apparition des dinosaures !!!

 


 

 


Un grand bravo à toute l’équipe de passionnés qui font vivre ce site malgré des petits moyens. Voici donc leurs coordonnées :

http://foretfossiles.perso.cegetel.net/

 

 

 

Nous continuons la journée par la visite du château de Portes. L’édifice est assez bien conservé, et la visite était très sympathique même si le prix de l’entrée nous paraît un peu cher (5 € et des brouettes).

 

 


 

 

Toujours sur les routes et nous voici à Allègre les Fumades. Le petit détour est plutôt gastronomique : nougaterie à l’ancienne

 

Vous pourrez déguster plusieurs nougats aux variantes très recherchées (Lavande, Rose, Fraise, Noix, griotte, figue, caramel au beurre salé etc…).

Vous pourrez également voir la fabrication en direct de ce produit fabuleux, et goûter au nougat chaud.

 

 


 

 

Une adresse a ne pas manquer : http://www.nougaterie-fumades.com/catalogue/


PS : pour info, il est « petit futé 2009 », « Routard 2009 », et « Gard Gourmand 2009 », bref une référence.

 

Nuit : nous avons abandonné l’aire de service à « Les Mages ». La borne est gratuite, le parking convenable mais le passage des voitures est insoutenable. Nous avons préféré faire quelques kilomètres et dormir au camping à l’ancienne de l’Orée des cévennes. Il est situé à Saint Jean de Valériscle, il y a seulement 20 emplacements, pas de services CC, très peu de places et pas chères (10 €). Le propriétaire (très cool) autorise le stationnement en haut près du cimetière.

 


 

*****

 



Nous traversons la garrigue et visitons le village de Montclus. Nous sommes très agréablement surpris par ce village, son pont, son église, ses champs de lavande.


 


 


Amis camping caristes, un stop sur le grand parking en contre-bas est autorisé et gratuit (aucun service).

 

 

Nous rejoignons les gorges de l’Ardèche et nous nous arrêtons à Aiguèze

 

(un des plus beaux villages de France). Aiguèze surplombe l’Ardèche et semble trôner au pic de la falaise.

 

 

 

 


 

Nous tombons en pleine fête médiévale. Les rues sont ornées de leurs plus beaux habits et les habitants costumés comme au moyen age.


 


 

UN STOP A FAIRE ABSOLUMENT

 

 

Nuit : sur l’aire naturelle du Giet. Les emplacements sont libres, gratuits, aucun service mais la vue sur le château suffit à elle seul.

 

 

*****

 



Et puis séquence « EMOTION » avec l’arrêt  au camping Le pontet à Saint Martin d’Ardèche. En effet, c’est au bord de la piscine que nous avons décidé du prénom de notre fils il y a 10 ans en arrière.

 

 


 

Sniff-sniff cela ne nous rajeunit pas !!!!




En conclusion, nous dirons que les Cévennes sont le paradis pour les marcheurs et chercheurs de calme. La nature semble avoir pris le dessus et pourvu que cela perdure dans le temps.


 

 

 

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 18:51

 

Pour notre premier long voyage avec Angelo, nous optons pour la France et plus précisément « la côté atlantique ». Nous ferons la route en rajoutant quelques étapes supplémentaires pour ne pas passer des journées à conduire. C’est un examen blanc avant notre grand départ (cet été) pour le Danemark.

 

 


 


 

 

Notre premier stop est Lapalisse. Ce village situé en Allier à 150 kms de Lyon nous attirait depuis longtemps. Le château est entretenu par une famille privée « Chabannes  ». L’édifice possède une façade baroque imposante. L’intérieur est tout aussi impressionnant avec ses plafonds, ses meubles du XIVème.

Seul bémol, l’interdiction de prendre des photos et de filmer. (Tout cela pour vendre des cartes postales)

 

 


 

Nuit : sur l’aire gratuite place Jean Moulin juste en bas du château, une borne est à disposition. Endroit parfait pour passer une nuit. Calme, jolis et sécurisé.

 


 

******

 

La traversée en direction de la côte atlantique nous entraîne à Montluçon, Gueret et Poitiers. Au détour de la Nationale 147, un panneau nous attire l’œil : « fresque reconnue au patrimoine mondial de l’Unesco » à St Savin. Le détour représente une grosse vingtaine de kilomètres et nous décidons d’aller voir sur place. Nous ne sommes pas déçu du lieu. Une très belle abbaye et son clocher interminable se dresse devant nous. Les fresques au plafond représentant l’Arche de Noé et les piliers ornées de différents tons sont remarquables.

Un détour qui en valait bien la peine.

 

 


 

Nous poursuivons notre route jusqu’au Puy du fou aux Epesses.

 

Nuit : sur l’immense parking pouvant accueillir plus de 500 camping car du parc d’attraction. Tous les services sont présents moyennant quelques euros. De l’espace, de la verdure et une charmante boulangère. Que de demande le peuple ?

 


 


 

******

 

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre en passant les portes du  parc d’attraction du Puy du Fou et nous sommes agréable surpris par la qualité des spectacles. L’organisation est très bien faite, les spectacles se succèdent sans pour autant faire speeder les spectateurs, le personnel est très sympathique, et chose rare, nous ne sommes pas attiré à chaque coin de rue par une boutique.

 

 


 

Les spectacles que nous avons préférés sont les 5 majeurs.

 

Par ordre de préférence :

1 – La bataille du Donjon

2 – Mousquetaire de Richelieu

3 – Gladiateurs

4 – Le bal des oiseaux fantômes

5 – Les vikings

  

 

******

 


Encore quelques kilomètres vers l’ouest et nous voilà dans les marais Poitevin. Nous

stoppons notre véhicule à Coulon qui l’un des plus beau village de France et qui offre un départ idéal pour la visite du parc interrégional des marais Poitevin.

 


 

La visite se fait en collectif et le guide Lulu (un enfant du pays)  nous apprend plein de chose sur cette curiosité locale. Les ragondins sont très détestés dans cette région. En effet, ils élargissent les canaux creusés par les Hommes en marge du fleuve « la Sèvre ».

 


 

Une visite à faire absolument.

 

Nuit : sur l’immense parking très calme et sécurisé en face du canal pouvant accueillir beaucoup de camping car. Tous les services sont présents moyennant une nuitée récoltée par un préposé municipal. Une autre aire est en construction à 100 m de celui-ci.

 


 

******

 

 

La suite de notre voyage nous amène à La Rochelle. Dur-dur de circuler dans cette ville en camping car. Nous stoppons donc le véhicule à L’Houmeau (où nous passerons la nuit). C’est un petit village situé à 5 kilomètres de La Rochelle. Cette dernière est accessible soit par le bus N° 13 soit par la piste cyclable.

Notre arrivée sur la place de Verdun est un endroit idéal pour commencer la visite de la ville en allant crescendo. Une mention très spéciale à l’Hôtel de Ville, La tour de chaîne, la tour Saint Nicolas, la tour de la Lanterne et la grosse horloge.

Cette ville est très agréable pour flâner au milieu de ses nombreuses rues piétonnes.

 


 


 

Petite déception avec la visite de l’aquarium, nous attendions quelques choses de plus spectaculaire.

 

 

      

 

Nuit : sur le parking de bord de mer du port du Plomb à L’Houmeau. Une nuit très tranquille avec d’autres camping car loin de l’agitation et de ses parkings bondés de La Rochelle


 

 

******

 

 



Le lendemain nous traversons le pont qui relie le continent à l’île de Ré et allons poser notre engin dans le camping municipal d’Ars en Ré. Nous visitons le village et son clocher visible de très loin. Ce village est répertorié comme un de plus beau village de France. 

Nous n’avons pas trouvé cela très justifié. Hormis, un beau clocher et un petit port sympathique, nous trouvons cela un peu juste….

 

 

 


 

Nous poursuivons notre route en convoi exceptionnel (voir la photo) sur les magnifiques pistes cyclables sécurisées de l’île. Nous allons dans un 1er temps sur la pointe de St Clément des Baleines. Nous découvrons le Grand Phare de 57 mètres (c’est un des plus haut de France) et la vieille tour édifiée sous Vauban.

 

 


 

 

 



Nous poursuivons sur le littoral jusqu’à la plage de Conches (l’une des plus belles) puis la réserve naturelle National de Lilleau des Niges.

 

 


 

 

Les 20 kms de roller auront été une bonne remise en forme pour Delphine !!!

 

Nuit : sur le camping municipal de la Combe à l’eau, de la place, tous les services présents, un accueil sympathique, des tarifs plus que correct (15 € par nuit). Un bon stop pour une nuit.

 


 

******

 

Quelques kilomètres et nous découvrons les parcs à huîtres. Nous nous payons un vrai festin de fraîcheur…

 

 


 

Nous rejoignons la capitale de l’île à savoir St Martin de Ré. Cette ville fortifiée par Vauban est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette cité abrite un charmant petit port très prisé par les touristes.

 

PS : pour bénéficier d’un panorama à vous couper le souffle, montez au sommet du clocher.

 

 

                           



Aujourd’hui nous ferons une petite marche de 4 km pour rejoindre La Flotte (inscrite à la liste des plus beau village de France). Ce bourg nous réserve une belle surprise : des ruelles piétonnes, un charmant petit port, un marché médiéval….

 

Et chose primordiale, un très bon artisan glacier situé sur le port (vous ne pouvez le manquer).

 

 

Nuit : sur le camping municipal de St Martin de Ré. Très bien entretenu, des services à la hauteur de notre espérance, un bon accueil,  pour un tarif de 20 € avec l’électricité.

 

A éviter, l’aire de service situé 200 mètres avant, c’est très exigu, 5 à 6 places : endroit idéal pour se faire bloquer et pour accrocher vos véhicules.




******

 

 

 

Nos dernières visites de l’île seront les villages de La Couarde sur Mer et Loix. Ces derniers ne seront pas à la hauteur de nos espérances. Ils sont assez similaire avec une rue principale piétonne.

 

En revanche l’écomusée du marais salant (près de Loix) sera un très bon souvenir. Les explications de la récolte du sel sont claires, les bassins sont intactes, il y a même un bassin permettant de s’exercer.

Cette île est vraiment le pays du 2 roues. Impossible de les manquer sur les belles pistes cyclables. Ne vous encombrez pas avec vos vélos des dizaines sont présent sur place. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de découvrir l’île.

 


 


 

Nous passons donc le pont de l’île de Ré pour un retour sur le continent

 

 

Nous décidons d’avancer sur notre retour. Malheureusement l’aire que nous avons choisie est complète (SAINT YRIEIX SUR CHARENTE), dommage car elle paraissait parfaite. Cela sera pour une prochaine fois.

 

Nuit : nous rebroussons donc chemin jusqu’à Merignac (près d’Angoulème). Elle est moins agréable mais elle a le mérite d’exister. Nuit calme avec tous les services présents.

 

 

******


Nous allons toujours plus à l’est. Et nous stationnons après avoir dit un petit bonjour à ma tante sur l’aire 5 étoiles de Saint Pourçain sur Sioule. L’aire est remarquable, elle se situe en bordure de la rivière. Un must pour nous camping cariste.

A ne surtout pas manquer lors de vos passages dans la région.


 

 

 


Les vacances s’achèvent après 10 jours d’escapade. Nous tirerons les leçons de notre 1er grand voyage avec Angelo. Celles-ci furent très ensoleillé mais très reposante dans l’ensemble.

 

A une prochaine sur les routes….

 

 

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 09:39

 

C'est en montant sur Paris pour les 10 ans d'Alexis (c'est le neveu de Delphine), que nous décidons de nous arrêter pour une pause touristique à Vezelay....





 

Ce village est classé au pratrimoine mondial de l'Unesco depuis plus de 30 ans. En effet, ce bourg est situé sur le chemin de croix menant à Saint Jacques de Compostelle. Un arrêt à cette basilique est recommandé pour tout bon chrétien.

 

 

 

 

 

 

Notre impression est assez mitigée, il faut dire que nous avons vu tellement de petits villages charmants (surtout en Corse). Nous dirions donc, que cela se laisse visiter mais sans plus...

 


 

Agrémentez votre passage dans le coin avec la visite des fontaines salées à St Père.

 

 


 


D'autres visites aux alentours de Vezelay ont l'air d'être sympatiques : le château de Bazoches, les grottes d'Arcy et le pont romain de Perthuis, mais nous n'avons pas eu le temps de poursuivre notre pause touristique. Cela sera pour une prochaine fois....



 


******

 

Amis camping-caristes : un parking gratuit mais sans services est situé en bas et en entrant dans le village. Il est autorisé de passer la nuit. En discutant, nous avons appris que c'est un endroit très calme et sécurisé.

 


 

 


 

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 08:33


Afin de voir comment se comporte Poupon dans notre maison roulante, nous tentons la 1ère escapade en camping car avec Angelo.... Nous décidons d'aller pas très loin de chez nous, et nous prenons la route de la Côte d'Or...






 Notre 1ère halte se fera à Beaune et la visite de la vieille ville. Les  fameuses  hospices sont en réfection (enfin la façade extérieure). Cela ne nous arrête pas et nous découvrons avec émerveillement l'intérieur de l'édifice et les fabuleuses tuiles vernissées.




Nous prolongeons notre visite avec le musée du vin, la basilique, les remparts... Cette ville au 4 fleurs dans le guide "ville fleurie" nous aura enchantés.





De plus les camping-caristes sont bien accueillis avec l'aire située avenue Charles de Gaulle près de Carrefour. Tous les services sont possibles moyennant 3 € et le centre historique est accessible en 5 minutes à pied.




******

De retour sur les routes après une nuit un peu mouvementée (on avait peur que Poupon ai froid), nous faisons un stop au château de clos Vougeot. Ce château s'élève au milieu des grands crus bourguignons. La visite est assez intéressante malgré le froid.


 




Nous remontons un peu pour aller visiter l'abbaye royale de Fontenay. Le soleil est de retour et nous rechauffe le coeur. L'abbaye cistercienne est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Les bâtiments datent du XIIème siècle. Il est très agréable de flâner à travers l'église, le cloître, les jardins, la forge, les dortoirs.... même Angelo semble apprécier !!!






Nous poursuivons notre route par un stop rapide à Montbard (balade improvisée sur les hauteurs de la ville). Le parc Buffon est un point idéal pour contempler les plaines bourguignonnes.



Quelques kilomètres plus loin, nous voici à Semur En Auxois. Nous prenons directement la direction de l'aire de service (suivre complexe sportif). cette aire est très bien aménagée, et tranquille. Nous passerons une très bonne nuit au calme.




******



Le Lendemain, c'est la visite de la cité médiévale. Le soleil est toujours avec nous et la poussette bringueballe sur les pavées de la cité. Une bonne petite marche pour découvrir l'ancien pont levis, la tour renaissance, le collégiale, les remparts....

La foule est déjà bien présente dans les ruelles, nous imaginons le monde que doit accueillir ce charmant village en été ou pendant les fêtes médiévales.





Ce week end "Test" avec Angelo, aura été un vrai succès. Nous voilà rassurés pour l'avenir : Angelo est très sage en camping car, nous pouvons désormais planifier d'autres sorties pour les beaux jours.

 







Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 18:36


Afin de recharger les batteries avant l'arrivée prochaine du nouveau petit camping cariste "Angelo" ; nous décidons de profiter des températures clémentes de ce début automne...


Vaison la Romaine sera la 1ère étape de notre parcours. Ce village plein d'histoire accueillait autrefois les garnisons romaines. Outre le château, des nombreux vestiges romains sont encore présents dont le fameux pont romain et les arènes.




Afin de profiter un maximum des visites culturelles, prenez le billet groupé. Celui-ci est même valable plusieurs jours.



Pour la nuit, nous avons choisi l'aire de service située derrière la salle des fêtes (très bien indiquée). Elle est payante (un fonctionnaire passe le soir récolter les 6€ de la nuit), mais les services sont tous présents. De plus, elle se trouve à 5 minutes à pieds du centre ville. Seul bémol, le manque de place (35 véhicules seulement) mais on ne peut pas tout avoir !!! ;-)



******

Le lendemain, nous faisons une petite halte à Séguret (un des plus beaux villages de France). Ce village est adossé à la colline, on y vient à pied, ceux qui vivent là, ont jeté la clef !!!
Je m'égare...donc ce village est adossé à la colline et est surplombé par les restes d'un château féodal. Un petit sentier vous mènera jusqu'au sommet où la vue sur la vallée est très belle. Attention, la montée est assez raide mais rapide (30 minutes).




Passant à travers les vignes des crus renommés que sont les "Chateauneuf du pape", nous décidons de faire le plein pour l'hiver et même pour le printemps.


 
Nous poursuivons notre périple, par la visite d'Avignon. Très difficile pour les camping-cars de se garer aux abords du Rhône (vivent les barres de 1,90m!). Seul endroit plus ou moins tranquille (à côté du terrain de camping Bagatelle ou sous le pont).



A éviter absolument : le parking camping-car réservé (c'est un vrai coupe-gorge : des personnes pas toujours bien intentionnées rôdent par ici)

Avignon, ancienne cité des Papes, ne nous a pas déçue : le pont Benezet, le palais des Papes, les remparts sont très intérressants à visiter. Il faut compter une bonne journée pour faire le tour.
Entrée : billet couplé palais des Papes-Pont Benezet très pratique cela évite beaucoup de queue





Etant donné qu'Avignon n'accueille pas les camping-caristes dans de bonne conditions (c'est vraiment dommage car il y a quand même la place de faire quelque chose de sympa), nous poursuivons notre route pour rejoindre une vieille connaissance : Fontaine de Vaucluse.

Nous étions déjà passé ici pour le jour de l'An et nous avions adoré les Chichis aux Nutella et les installations mises à la disposition des camping-caristes.

La fontaine est tout aussi jolie que la dernière fois.



******



Pour finir en beauté notre week end, nous prenons la direction de Rustrel près de d'Apt. Nous découvrons un site formidable : le colorado Provençal. Les carrières d'ocres (plus de 30 Ha) sont visibles de très loin. Impossible de rater ce site, nous vous le conseillons fortement.
Plusieurs itinéaires pédestres peuvent être réalisés (de 1h à 5h).



Bravo à la municipalité qui autorise le stationnement de nos engins sur le grand parking bus pour la nuit moyennant quelques euros supplémentaires. De plus, l'accueil du personnel est très sympatique.

Un site incontournable

Le week end se fini malheureusement, nous allons surrement hiverner le camping car et attendre tranquillement l'arrivée de notre héritier.






Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 21:42

 

Bien belle balade à travers le temps avec les visites des nombreux châteaux bordant la Loire.

Sur les traces des rois et reines de France... 

 


La 1ère halte se fait au Pont Canal de Briare. Ce canal est le plus long d'Europe. Le phénomène est assez étrange : les bâteaux déboulent au dessus du fleuve.

Site à voir absolument pour son orignalité.

 



Nous continuons sur notre lancée, et nous rejoignons directement le plus beau châteaux de la vallée : CHAMBORD.

 


Au détour d'un bois, nous découvrons ce chef d'oeuvre de la Renaissance Française. Les dimensions de l'édifice, l'escalier à double révolution nous clouent le bec.... et que dire des appartements royaux de Louis XIV et François 1er !!!

 

 

Nuit : sur le parking des bus devant le château. C'était gratuit, mais ils étaient entrain de positionner des bornes de paiement automatique. à confirmer

 

*******

 

Après une bonne nuit de sommeil (les kilomètres depuis Lyon n'étaient pas de tout repos), nous voici en train de déjeuner devant le plus châteaux de la vallée de la Loire. (jaloux !!!)

Nous continuons pour quelques kilomètres jusqu'au grand parking  de Cheverny (nous y resterons 2 nuits stationnés).

Nous enfourchons les vélos et nous voilà partis sur les routes cyclables (idéales à tous niveaux) à la découverte de Blois. Après une petite vingtaine de kilomètres, nous nous trouvons devant le Palais royal et son bel escalier.

 



L'orage commence à gronder et nous rentrons en 4ème vitesse pour Cheverny où le temps est presque au beau fixe. Nous en profitons pour visiter le château et surtout le chenil des chiens de chasse.

 


 

Nuit : sur le parking P3 de Cheverny (très calme mais avec aucun service), possibilité d'aller au camping situé en direction de Chambord.


 

*******

 

Petite halte gourmande à Bracieux avec le Maître Chocolatier Max Vauché. Si vous êtes curieux et que vous voulez tout savoir sur le chocolat, ne ratez surtout pas cet endroit.

PS : une dégustation est offerte



 

Le ventre bien rempli, nous continuons notre périple par le châteaux de Chenonceau. Le seul édifice enjambant le Cher. L'ouvrage est formidable et très impressionnant, nous le classerons en deuxième position.





De nouveau sur la route, nous voici aux portes du château "de la belle au bois dormant" (celui de Chaumont / Loire). Le belvédère sur la Loire est spectaculaire. Les jardins abritent un festival très original : "des jardins en partage"

 


 

Dernière halte de la journée à Amboise. Nous trouvons l'aire mais nous préférons nous rapprocher du centre ville (pour manger une superbe glace - Chantilly) : il faut bien nourrir les rois !!!

Le château n'est pas très spectaculaire (dur de passer après Chenonceau et Chambord). Toutefois la vue sur le fleuve est très belle.


 

Nuit : en descendant de la Pagode vers le château (parking sur la droite, rue à sens unique, il est indiqué). La nuit fut calme avec d'autres camping-car.

 

 

*******

 

La suite des événements nous réserve une belle surprise avec le château de Villandry et ses superbes jardins à la française. Qu'il est plaisant de marcher à travers cet immense espace vert.


 

Remis de nos émotions, nous continuons notre route en direction de Azay le rideau  où nous passerons la nuit sur l'aire de service. Le château n'est pas très interressant, et il est très abîmé par le temps qui passe. Dommage car le cadre est très sympathique.


 


PS : nous avons croisé beaucoup de cyclistes dans le coin, beaucoup d'itinéraires sont disponibles à l'office de tourisme


Nuit : Aire de service très calme (rue du stade, devant le camping). Attention, les places sont chères en fin de journée.

 

*******

Toujours plus à l'ouest, nous faisons un stop à l'abbaye royale de Fontevraud. Neuf siècles d'histoire et d'architecture sont à contempler dont les majestueuses coupoles de l'église abbatiale.




Le soleil est toujours au rendez vous et nous visitons le site troglodyte de Louvresse-Rochemenier.



Nous poursuivons après une halte "grande soif" aux caves de Saumur à Saint Cyr en Bourg (on ne pouvait pas la rater...) en direction de Saumur mais la nuit tombe ainsi que la pluie et nous devons trouver un endroit pour dormir.


Nuit : Après avoir pas mal tourné, nous décidons de dormir sur le camping  au bord de Loire à Gennes. Accueil très sympathique et cadre charmant.



*******

Le ville de Saumur et très accueillante mais le château est malheureusement en rénovation. Tant pis nous reviendrons le voir.





Après un bon plat de pâtes chez un spécialiste, nous faisons un peu de dégustation avec les crus de Bourgeuil. Nous ramenons quelques souvenirs en bouteille, bien sûr ....



Dernière halte de la journée à Lavardin, l'un des plus beau villages de France. Des vestiges d'un château en ruine et des fresques très belles dans l'église.




Nous préférons regagner le parking de Chambord (tant qu'il est gratuit) pour passer notre dernière nuit dans la région. Et quel plaisir de se lever avec la vue directe sur Chambord.


*******

Retour dans notre région de Lyon bien pluvieux, cette escapade nous aura enchantés même si la visite de tous les châteaux deviennent un peu barbantes à la fin.




 


 

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 08:01

 

Afin de fêter comme il se doit l'anniversaire de ma toute nouvelle pacsée, nous décidons de nous offrir un grand bol d'air pur aux berges du lac d'Annecy.

 





Nous avons enfin trouvé le soleil après ce mois d'avril catastrophique, malheureusement nous ne sommes pas les seuls à avoir eu l'idée de se balader sur les berges du lac.

Tant pis, nous patientons dans les bouchons et essayons de trouver un parking ou une aire pouvant nous accueillir pour le week end. Nous nous arrêtons une première fois sur
l'aire de la RN508 près du centre d'Annecy (angle rue des marquisats) : c'est plein comme un oeuf. Deuxième arrêt : sur un grand parking juste avant la vieille ville d'Annecy. (plus de places, une trentaine de camping cars stationnent). Nous trouvons notre bonheur sur cet immense parking à Annecy le Vieux (avenue du petit port). L'endroit est très calme, la vue sur le lac est superbe, et nous pouvons regarder les matchs de foot....




Nous partons le long des rives du fameux lac (c'est le deuxième plus grand lac de France) à la découverte de la vieille ville. Les berges sont très bien aménagées pour les piétions, cycliste et roller-man, alors n'oubliez pas votre matériel.

 

Nous contemplons la neige encore présente sur le massif des Aravis.

 

Nous voici maintenant au coeur de la vielle ville, il y a du monde dans les nombreuses ruelles piétonnes. Nous nous baladons à travers les canaux et finissont par la visite du château (nous n'avons pas aimé du tout les expositions, de plus aucune vue possible sur le lac).

 


 

Les restaurants sont très nombreux et il est bien agréable de passer un petit moment en terrasse à se faire dorer la pilule.

 

Après le dîner raté d'un gastronome noté 2 étoiles au guide Michelin "Le clos des sens" (je me suis trompé au niveau de la réservation), nous voici dans un autre restaurant mini-gastro (il n'en manque pas dans cette région) : "Le pré de la Danse". Le dîner est de grande qualité et nos estomacs sont bien rassasiés, il est temps de passer au repos des guerriers !!!

 

Pour éliminer le trop plein de la veille, me voici parti pour un footing le long du lac. A noter, qu'il est possible très facilement de faire le tour, à pied ou en vélo.

Et la, oh surprise, en passant le long d'un manoir à Veyrier le Lac (c'est son restaurant), me voici nez à nez avec Mr Marc Veyrat et son célèbre chapeau. Il a des béquilles à cause d'un accident de ski. 

Je lui lance un simple "bonjour" et il me répond "bonjour jeune homme, et bon courage". Très sympa de sa part, je garderai ce moment très bref dans mes meilleurs souvenirs.


 

Le week end s'achève, nous reviendrons rapidement aux bords de ce lac faire des longues balades et profiter encore de ses berges superbement aménagées aux loisirs.

 


 


 

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 16:40

   

Cela faisait longtemps que cette idée nous trottait dans la tête : participer aux carnavals de la côte d'azur (des citrons de Menton et du mimosa de Mandelieu-La napoule)


Malheurement, nous disposons seulement d'un week-end, nous laissons donc le camping-car au garage et prenons le petit frère nommé "Monospace". Mais nous avons fait un petit repérage pour les prochaines fois.





Nous partons donc le vendredi soir et nous faisons halte tout près de Mandelieu car nous décidons de faire un maximum de route le soir même pour pouvoir profiter de notre passage dans le sud. Un grand soleil nous accueille et cela sent déjà le printemps.


Nous partons visiter le petit village de Biot et assistons à une démonstration de souffleur de verre. La chaleur est bien présente dans l'atelier. Nous avons du mal à imaginer les choses merveilleuses que peuvent faire ces artisans.



undefined



Amis camping caristes, suivre les panneaux roses de la verrerie et se garer sur le grand parking se trouvant sur la gauche. Le stationnement est autorisé et profitez de ce parking pour visiter également le village (il existe des navettes en été). Surtout, ne montez pas au village avec votre véhicule (galère assurée).


********


Nous redescendons sur la côte et prenons place en attendant le "grand corso fleuri" de la fête du mimosa. Les rues commencent sérieusement à se remplir.
La nuit tombe et les chars passent devant nous, tous décorés de fleurs. Le spectacle est très sympathique. Ils se rassemblent sur la place de la ville, et les troupes de musiciens prennent le relais et mettent l'ambiance. Nous rejoignons nos amis Niçois (Patricia et Daniel) et mangeons évidement Thaïlandais !!!



undefined


Bravo à la municipalité qui autorise le stationnement gratuit dans les parkings souterrains. Pour les campings-cars, de nombreuses places sont disponibles le long du canal, tout près de l'aéroport de Cannes Mandelieu.

********


Nous longeons la côte d'azur par la corniche du bas et rejoignons Menton. La ville est envahie par les nombreux touristes et les bouchons deviennent très importants. Nous ne pensions pas qu'une telle fête pouvait attirer autant de monde.
Enfin, nous voici garés correctement. Nous prenons place dans la tribune et assistons à ce formidable spectacle. Les nombreux chars défilent devant nous. Ils sont tous plus beaux les uns que les autres.



undefined



Une ambiance de fête, des confétis, de la musique, du rire ....



undefined


Des superbes costumes et participantes !!!

Pas de jaloux !!!


undefined



Vraiment une grande fête réussie qui nous a beaucoup plu.

Pour nos amis camping-caristes, un grand parking près du stade est aménagé pour l'occasion. Le très grand nombre de véhicules vus le jour même nous fait penser qu'il faut surement arriver la veille.



undefined

Nous refermons la page et vous incitons vraiment à faire une fois ce carnaval.

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 15:29

 

  

Une escapade en Suisse pour rendre visite à nos amies Suisses nous permet de découvrir vraiment le grand froid de l'hiver de l'autre côté des alpes....

undefined

 
Afin de se dégourdir les jarmbes, nous faisons une première halte sur les pistes de Vilars. Le beau temps est avec nous, la neige est présente et nous admirons les rouler-bouler de Christine !!!!


undefined



Après les nombreux efforts et les calories laissées sur les pistes, nous rechargeons les batteries par un dîner light (raclette et charcuterie). Bien sûr, nous avons pas oublié le vin. Cela a surement aidé à faire un remake de la "nouvelle star".



undefined


Le dimanche s'annonce sportif : un footing d'une heure, des pâtes ... (cela me rappelle un peu les dimanches passés au rugby) !!!

Quelques kilomètres et nous voici dans la vallée de Joux et son lac complétement gelé. Le spectacle est impressionnant. Des chars à voile s'éclatent dans tous les sens du terme, la vitesse et le craquement de la glace ne fait pas rire.



undefined



Heureusement, un stand de saucisse - bière est présent au milieu de la glace et cela nous redonne du baume au coeur.


Le week end sera passé à la vitesse grand "V", mais quel éclatage, et quel vin !!!




Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 13:11

   

Après avoir découvert cet été au Portugal les sculptures sur sable (très impressionnantes!), nous  avions très envie de voir celles sur glace.

 

 

 undefined

 

 

Un rassemblement international à lieu toutes les années au mois de janvier à Valloire.



undefined



Cette année, le festival fêtait ses 25 ans d'existence. Les sculptures sont préparées avec le plus grande minutie avec des scies, tronçonneuses, burin, marteau....  et exposées au site du Verney (au début du fameux col du Gallibier).  Les artistes venant des 4 coins de la planète mettent une grosse journée à faire leurs oeuvres. 
undefined


undefined



Malheureusement, le spectacle ne dure pas très longtemps. En effet, selon les températures extérieures leurs oeuvres fondent rapidement. Le show "son et lumière" de la fin de soirée fut d'une grande beauté et puis quel feu d'artifice !!! 

Voici le résultat :
1er du concours : le Gabon avec l'oeuvre le danseur de l'Omias



undefined


Petit conseil pour arriver sur le site d'expostion plus rapidement que les navettes bondées qui font le tour : des bonnes bottes et une bonne écharpe.....


Vraiment un superbe spectacle à voir sans hésitation. 



PS : la semaine suivante d'autres artistes font des sculptures sur neige.

Voici le résultat :
1er du concours : La République Tchèque avec l'oeuvre Double V Twin


undefined

Même si la station ne nous a pas plu particulièrement (il est impossible de se garer correctement près des pistes, une grande partie du domaine skiable est à l'ombre, la montée du col du Télégraphe est difficile), nos amis camping-caristes sont bien vus. Une aire de service est présente juste devant le camping "Sainte Thècle". De plus, nous avons pu constater la largeur des emplacements déneigés et un bon état des services.



undefined


Nous avons passé un bon week end de détente très ensoleillé.


undefined

Repost 0
Published by Titialberti - dans Camping car : nos escapades France en Vrac