Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 19:05

 

 

 

 

 

 

 

Enfin le grand départ. Cette année nous avons dû patienter jusqu’au 15 août pour pouvoir reprendre la route. Nous allons chercher le soleil où il est, à savoir : en Espagne.


 

 

Espagne

 

 

 

Carte Espagne

 

La 1er halte se fait en Corrèze dans une de nos aires préférées (Meymac, au bord du lac de Sechemailles. Cette fois, nous avons visité le très beau village. Une rue piétonne nous emmène tout droit à l’Abbaye Saint André.


 

 

meymac


 

Puis retour au lac avec une petite balade et une glace afin de récupérer les calories perdues.

 

Nuit : comme d’habitude bien agréable sur l’aire gratuite du Lac de Meymac. Tous les services présents, le calme, l’eau et les glaces…

 


 

******

 

 

 

Nous trouvons la pluie sur la route qui nous mène aux grands crus des Saint Emilion.

La visite du village est très impressionnante. Les nombreux édifices datant du XI siècle (dont l’église monolithe) nous laissent sans voix. Par contre Angelo a bien la sienne.

 

 

st emilion

 

 

Pour information, la cité est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

 

 

 

La fin de journée approche et nous décidons de faire l’apéritif dans un des nombreux châteaux viticoles présents sur les lieux. Le domaine  du château de Rol sera notre guide.

 

 

vin


 

La dégustation commence et nous découvrons notre hôte très attentionné par le bien être de chacun. Le vin est le médicament le plus adapté pour jeunes retraités de 80 ans. Bravo pour votre pêche et votre vin….

 

 

 

 

 

st emilion2

 

 


 

Nuit : en plein milieu des vignes, sur le grand parking ombragé de ce château. Tous les services sont également présents. Bravo

 

 

 

*******

 

Nous rejoignons la côte et allons découvrir la ville de Bordeaux : classée également

 

au patrimoine mondial de l’Unesco. Le stationnement au centre ville est assez facile grâce à l’énorme parking situé « allée du Bristol » (chose rare donc à apprécier).

 

 

 

 

bordeaux

 


 

Nous poursuivons par les visites des bâtiments historiques (théâtre, cathédrale etc..). Le soleil est de nouveau de la partie et le charme de cette superbe ville opère.

 

Sans conteste, une ville où il fait bon vivre.

 

 

 

Nous passerons la nuit dans un lieu de vieille connaissance : Leon

 

Nuit : au calme au milieu des landes et à deux pas du lac,  tous les services pour un prix de 8 € par nuit. C’est une de nos aires préférées.

 

 

 

********

 

 

Journée « Détente », pas de route aujourd’hui. Nous enfourchons les vélos pour nous rendre sur la très belle plage de l’océan Atlantique de Moliets. Une piste cyclable de toute beauté relie presque de bout en bout les deux villages.

 

leon


 

Pour information, il existe beaucoup de pistes cyclables sécurisées vous emmenant de villages en villages. Alors, n’oubliez pas vos deux roues !!!

 

Les bords de mer sont très touristiques…restaurants, snacks, boutiques  sont présents le long de l’allée menant à la plage de sable fin.

Un petit plouf dans l’océan et nous revoilà sur le retour. Nous affinons notre brasse dans le lac de Léon (l’endroit est un peu moins touristique et cela nous convient mieux).

 

Nuit : comme la précédente et toujours aussi géniale cette aire;

 

 

*******

 

 

C’est reparti… une bonne centaine de kilomètres plus bas, et nous voici à San Sébastien (notre 1ère ville espagnole). Nous trouvons tout de suite l’aire de service.

 

Nous rejoignons le centre ville à pieds et nous arrivons directement sur la superbe baie de la Concha : une superbe plage de sable fin.

Puis direction la vieille ville avec la place de Constitucion, la cathédrale, l’hôtel de ville, le théâtre autant de beaux bâtiments. Les rues sont bordées de nombreux restaurants servant à toute heure. Pas de doute nous sommes bien en Espagne !!! Olé !!!

 

 

sans sebastien


 

Pour finir la journée, après une baignade expresse, nous montons avec le funiculaire sur le Monte Igeldo Mendia. La vue sur la baie est tout simplement grandiose. A NE PAS RATER ….

 

 

sans sebastien2

 

 

Nuit : Sur l’aire de service près de l’université de Guipúzcoa (cela est bien fléché). Tous les services sont présents, les emplacements sont bien délimités, c’est calme et proche du centre ville (20 minutes à pied). Tarif : 6 € pour 24h  - Il est conseillé d’arriver tôt, le parking affiche complet rapidement !


 

 

********

 

 

 

Qué calor aujourd’hui sur la route ! Heureusement, elle ne sera pas très longue jusqu’à Burgos. Nous stationnons sur le grand parking bus à deux pas du centre ville. Impossible de rater cette superbe Cathédrale qui mérite largement ses 3 étoiles au guide Michelin. Elle est d’ailleurs en 3ème position par rapport aux offices religieux espagnols.

 

 

burgos

 

 

Plus loin, nous flânons à travers les bords du fleuve puis rejoignons les ruelles commerçantes. Nous trouvons cette ville charmante. De plus, les bords de la rivière sont très aménagées pour les vélos et passants.

 

 

Nous finissons la journée par visiter le monastère de Las Huelgas. Trop tard, les portes fermaient à 17h30. Heureusement, nous pouvons quand même prendre quelques photos.

 

 

Nuit : sur le camping Fuente Blancas. 18 € pour 3 sans l’électricité. Il est situé en dehors de la ville mais il est très facile de s’y rendre avec la piste cyclable. La nuit sera calme dans un camping assez sympathique. Services Camping-car présents.

 

 

 

 

********

 

 

 

Nous prenons en direction de la capitale en faisant un stop formidable à Ségovia. Les galères de circulation sont vite oubliés en approchant de l’aqueduc romain du longueur de 728 mètres. La balade dans la ville nous réserve bien des surprises. En effet, en outre une très belle cathédrale, un formidable palais  par ci, par là …. Et que dire de l’Alcazar !!! Une ville incontournable.

 

 

segovia

 

segovia 2

 


 

Nuit : au camping de Fuentemilanos. Camping simple et efficace comme nous les aimons. De plus, nous nous retrouvons en pleine campagne auprès d’une piscine, au calme et profitons un maximum du soleil.

À recommander. 17€ avec électricité.

 

 

 

******

 

 

 

Dernier stop avant d’arriver à Madrid au monastère El Escorial. La grandeur de l’édifice est impressionnante. La visite ressemble à un labyrinthe. Les nombreuses jolies pièces se succèdent les unes aux autres. Une préférence toutefois pour la bibliothèque, la cathédrale. Dommage que les photos soient interdites.

 

 

escorail

 

 

 

Nous rejoignons très rapidement Madrid et le camping Alpha ou nous allons passés la nuit.

 

Nuit : sur le camping Alpha à Getafe. Piscine, tennis, tous les services camping car pour 25 €. Un peu cher pour les emplacements très petits mais nuit calme et personnels très sympa. Centre ville à 40 minutes via un bus et un métro

 

 

 

******


 

Aujourd’hui c’est la visite de la capitale espagnole : Madrid. Nous commençons par la visite du must à savoir le Palais royal. Toujours interdit de faire des photos….

 

 

madrid

 

 

Puis c’est la cathédrale, impressionnante de l’extérieure mais moins de l’intérieur.

 

 

Nous remontons vers la plaza Mayor en  faisant un détour au marché San Miguel : un vrai délice pour les yeux et les narines.

 

 

 

Voici donc la plaza Mayor : énorme mais sans réel chef d’œuvre.

 


madrid2

 

 

 

Les chefs d’œuvre nous les trouverons dans le musée Del Prado : Goya, Rubens, Botticelli ou Raphael sont présent dans cet énorme bâtiment.

 


 

madrid3

 

 

Nous cherchons la fraicheur et nous allons prendre le frais du bois au Parque del Buen Retiro.

 

 

madrid4

 

 

En conclusion, nous avons apprécié Madrid mais nous restons quand même sur notre fin par rapport aux nombreuses capitales déjà visitées : Lisbonne, Rome, Londres, Berlin etc….

 

Nuit : 2ème nuit au même camping que la précédente. Toujours autant satisfaits.

 

 

 

*******

 

 

Nous prenons la direction du sud, jusqu’à Toledo. Cette ville mérite largement les 3 étoiles du guide Michelin, tant les monuments et surtout la cathédrale sont extraordinaires. Nous sommes réellement enchantés par tous ce que l’on peut croiser sur notre chemin.

 

 

TOLEDO


 

Nuit : au départ nous devions dormir sur le grand  parking du bas mais finalement nous étions seuls et un peu isolés alors nous avons préféré prendre le camping de Toledo El Greco. 25 € sans électricité dommage que la superbe piscine soit en supplément. Donc très cher pour pas grand-chose de compris.

 

 

*******

 

 

Cuenca apparait dans un site grandiose, accroché sur une plate-forme rocheuse. La montée au site est difficile avec la chaleur. La passerelle métallique reliant les 2 rives offre de beaux points de vue.

 

 

cuenca

 

 

Comme il était tôt dans la journée, nous avons poursuivi notre chemin même si le stationnement du camping car est autorisé sur le site moyennant 15 €.

 

Nous nous trouvons donc à Villargordo del Cabriel au milieu d’un parc naturel : point idéal pour de nombreuses randonnées pédestres. Les eaux du lac sont turquoises. Bref, un endroit formidable pour faire un stop.

 

De plus, le camping Kikopark est parfait.

 

Nuit : Pour 21€, nous avons droit à tout avec de grands emplacements, un point d’eau personnel, 2 piscines etc….. + le calme en pleine nature.

 

à recommander

 

 

*******

 

 

Journée noire à Valencia.

En effet, nous avions trouvé un camping à Saler où nous aurions pu visiter Valence en vélo et rester 2 jours bref passer un bon moment et bien non car des fêtards s’étaient donné rendez vous dans ce village. Du coup, les 5 ou 6 campings affichaient complets ou bien des prix exorbitants et le camping que nous avions prévu en était l’organisateur, donc pas de nuit possible pour nous chez eux.

 

Nous prenons donc la direction du centre ville en camping car et nous tournons pendant près 1h30 sans trouver à se garer (aucun parking bus, ni camping car). Du coup, nous nous excentrons un peu et choisissons les parkings le long du musée de l’Océanographique.

 

Nous visitons tranquillement le centre et mangeons une paëlla qui ne restera pas dans les annales (pourtant c’est une spécialité locale).

 

Nous poursuivons et allons jusqu’à la Cathédrale, la mairie, le marché etc… Cela est très agréable;

 

 

valencia

 

 

Il est encore tôt et nous décidons de finir la journée par une visite du musée Océanographique. Angelo s’amusera beaucoup dans ce parc d’attraction. Il imitera tous les animaux et aura un faible comme nous d’ailleurs pour le tunnel aquatique avec les requins, raies etc…

 

 

valencia2

 

 

Nous trouverons quand même que le parc est assez cher par rapport aux choses vues : 24 € par personne. Par contre l’architecture des bâtiments est très moderne et cela donne un très beau résultat.

 

Nous rejoignons donc notre camping car et nous découvrons avec stupéfaction une tentative de vol. Ils nous ont cassé la vitre des WC en forçant les taquets de fermeture. Les flics sont arrivés sur les lieux et les voleurs ont fuit. Du coup, il est 20h et nous déposons plainte à la police.

 

La journée continue.

 

 

Heureusement elle s’arrêtera avec ce très beau camping : Le Valencia à Puzol

 

Nuit : nuit calme et grand emplacement pour 26 €. Piscine, tennis,  etc.. . haut standing. Nous ne regrettons pas les campings de Saler.

 

 

*******

 

 

Toujours sous le choc de la tentative de vol, nous remontons vers le nord en direction de Peniscola, charmante ville avec une vieille ville et son château perché sur un promontoire. 

 

 

peniscola


 

La playa aussi est très belle, nombreux touristes font les crêpes dans cette magnifique baie.

 

 

peniscola2

 

plage

 

 

 

 

 

 

Nuit : sur l’aire de camping Las mirelas derrière l’hôtel « casa blanca ». Une vingtaine de place pas très grandes, mais l’accueil est sympathique et les lieux sécurisés. Tous les services présents, l’électricité comprise pour 12 €.  Il est préférable d’y arriver tôt pour y trouver une place.

 

 

*******

 

 

 

Toujours en direction de la France, nous faisons une halte à Tarragona. Cette ville riche en pierres et monuments antiques est très agréable à visiter. En outre une superbe cathédrale avec son cloître, nous découvrons un amphithéâtre avec une vue imprenable sur la costa Dorada.

 

 

tarragona


 

Pour la nuit, nous avons opté pour le camping Las Palmeras. Dur-dur de trouver la meilleure solution dans cette région blindées de touristes.

 

Nuit : pas très calme, le train passe juste derrière et 40 € la nuit tout compris (électricité mais sans Wifi), le camping est énorme et la piscine présente semble ridicule. Heureusement, il y a la mer mais elle très remuante à cette partie-ci. De plus, un peu loin de Tarragone et de Port Aventura.

 

 

 

*********

 

 

 

La journée est consacrée à l’amusement avec Port Aventura. Nous imaginions ce parc beaucoup plus grand. En fait, une journée suffit largement pour en faire le tour et faire les manèges les plus spectaculaires dont le fameux Dragon Khan (la montagne russe la plus impressionnante avec ses 8 loopings).


 

portaventura2


 

Petit astuce : prendre la Pass Express en vous passerez directement devant tout le monde : 23 € en plus.

 

 

Les spectacles sont nombreux et sont de qualité.

 

 

portaventura

 

 

Nuit : comme la précédente.

 

 

 

*********

 

 

Voilà que nous arrivons dans la capitale Catalane : Barcelone. Nous allons directement sur le parking des bus situé sur la colline de Montjuic.

 

Les sacs sur le dos, et nous découvrons Barcelone. Nous commençons par les bords de mer et la fin de la Rambla, la statue de Christophe Colomb puis direction Maremagnum.

 

 

barcelona


 

Puis le parc de la ciuitadella, l’arc de triomphe et l’irrésistible Sagrada Familia.

 


 

barcelona2

 

 

 

 

 

Nous terminons la journée pour le centre historique, pour finir la Rambla, passage obligé de chaque touriste.

 

 

 

 

 

Nuit : sur le parking bus gardé 24h/24h de Montjuic. L’accueil est sympa, les services présents et il est très facile de prendre le metro (10 minutes de la plaça Espanya). 25 € la nuitée.

 

 

 

********

 

 

Nous finissons la visite de la superbe Barcelone avec le parc Guël, le stade olympique, le porc Olympique et les plages de Barceloneta : il faut bien se détendre un peu sur le sable.

 

 

barcelona3

 

 

Nuit : comme la précédente.

 

 

 

*******

 

Nous quittons l’Espagne après avoir passé de bons moments et restons sur une très bonne note : Barcelone ….est vraiment une ville où on aimerait s’installer;

 

 

Nous allons directement chez Narbonne accessoires à Narbonnes (Logique, non ?!!) pour commander la fenêtre brisée par les voleurs de Valence, puis nous trouvons un camping à 2 pas de la réserve africaine de Sigean.

 

 

Nuit : à 16 € dans le camping « la grange neuve » avec services camping car compris et piscine. Emplacement correct. Pas de doute nous avons quittés l’Espagne et les campings hors de prix de la côte.

 

 

*******

 

 

s.elephant bath

 

Nous allons à pieds à la réserve africaine. Nous prenons le bus pour visiter les 8 parcs ouverts aux véhicules seulement. Nous sommes enchantés des explications de notre guide. C’est vraiment un bon moyen de découvrir la vie de la réserve africaine.

 

 

sigean


 

Tous les beaux clichés se succèdent.

 

 

Puis c’est la partie à pieds. Celle-ci est moins intéressante mais elle offre quand même une belle promenade. Les observatoires permettent de surprendre un peu plus les animaux dans leur vie quotidienne.

 

 

 

Nuit : comme la précédente avec une gentille famille allemande qui nous déchargera un peu de l’énergie débordante de notre petite tête blonde.

 

 

*******

 

 

La journée commence par la réparation de notre fenêtre cassée. Cela nous prend une bonne partie de la journée. Puis, nous prenons la direction du Cap d’Adge sous les « Ola » de la foule en délire. Il faut dire que j’avais une pression terrible de la petite et grande Direction.

 

Nous voici donc le long de la côté d’Azur et nous profitons une dernière fois de la plage et de la piscine.

 

Le soir, nous irons attraper des peluches à l’île des loisirs ainsi que tester les agréables fruits de mer locaux.

 

 

Nuit : sur le camping « La Clape » à 2 pas du centre ville et sur la plage. Nuitée à 25 € pour nous trois. Calme et emplacement correct.

 

À noter : une aire de camping car existe à 2 pas du camping, d’ailleurs elle est gérée par eux. 10 € en pleine saison. Celle-ci est sécurisée grâce à de nombreuses caméras. Nous vous la conseillons…

 

 

********

 

 

Avant dernier jour de vacances et nous remontons vers le nord et faisons un stop à Grignan pour visiter entre autre le château. Nous allons directement au camping car l’aire de camping car en bord de nationale ne nous plait pas.

 

 

grignan

 

 

 

Très beau château et cadre sympathique. Nous avons même trouvé un petit resto le long des petites ruelles très bon.

 

 

En conclusion : ses vacances ne resteront pas dans les anales. Même si nous avons bien aimé certaines ville comme Barcelona, San Sebastien, Segovia, Burgos…. Les aires de camping car ne sont pas très bien faites : en bordure de route, petites, dangereuses (vols très fréquents), du coup nous sommes obligés d’aller au camping et les tarifs sont chers pour le nord-centre du pays (20 à 25 €)  et inabordables pour le sud et les costas (35 à 40 €) …

 

De plus, c’est la 1ère fois que nous sommes victimes d’une effraction en 10 ans de camping car.

 

Heureusement le soleil et les baignades étaient présents tout au long du  séjour.

 

 

 




 

 

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Titialberti - dans Voyages