Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2005 1 03 /10 /octobre /2005 00:00

Notre 1ère expérience de camping-caristes à l'étranger se fait en Italie et en Sardaigne, la durée du voyage a été de 3 semaines, nous visitons les villes de Pise, Florence, Tivoli, Rome, Naples, Pompeï et la Sardaine du sud au nord. Nous partons donc pour une boucle de 2300 Km avec notre camping car Mercedes Daimler 508 de 1978 et nos vélos pour faciliter notre circulation à l'intérieur des villes.

                   

************

 

Nous prenons d'abord la nationale (car notre truc n'avance pas trop), suivi de l'autoroute, tunnel de Fréjus (aïe le tarif fait mal en Camping car), re-nationale, et re-autoroute, nuit méritée à Genova sur un parking de stade de foot après 13 heures de conduite. Le lendemain, nous sommes tout frais pour faire les quelques kilomètres manquants jusqu'à Pise.

 Logement : sur le grand parking principal à deux pas de la place des miracles, mais celui-ci s'avère une erreur car il est payant, mal fréquenté.... Donc nous décidons de partir passer la nuit le long de l'Arno (fleuve), les possibilités sont nombreuses, de plus c'est gratuit.

Excursions à faire : la place des miracles avec la tour penchée, le baptistère, le campanile ; une balade le long de l'Arno et l'église Sainte Marie de l'épine.

Commentaires :  la viste de la ville peut se faire en 1 journée, le prix pour monter dans la tour est très cher et pas spécialement intéressant, il est préférable de prendre le "pack allègé" du site beaucoup plus abordable.  N'hésitez pas à flâner dans les petites rues commerçantes derrière la place des miracles.

    

Puis une petite navigation vers Florence : la capitale de la Toscane. Beaucoup d'artistes célèbres ont fait leurs débuts ici : Botticelli, Léonardo de Vinci, Michel Ange.... C'est la famille de Medicis qui va permettre l'épanouïssement de la Renaissance et l'art byzantin.

Logement : stationnement dans les jardins de l'hippodrome (à deux pas du centre ville), libérer toutefois cette place le jeudi matin pour cause de marché. Sinon, c'est très tranquille et super pratique pour  visiter la ville qui se situe sur les deux côtés de l'Arno.

Excursions à faire : le duomo, place de la République, place de Signoria, musée national Bargello, Ponte Vecchio, place Michel Angelo, les jardins de Boboli, l'église Monte Alle Groci.

Commentaires : très belle ville à faire le jour comme la nuit. Il est très facile de se déplacer en vélo. Pour la beauté des fresques n'hésitez pas à faire certains musées et églises. Goûtez également aux fameuses glaces italiennes sans pour autant exagérer (crise de foie assurée). Prévoir 3 jours de visite.

                   

                                

Petit moment de détente entre Florence et Rome au lac de Bolsena.  Passer deux jours au bord de l'eau à faire un peu de lecture et de la bronzette nous permet de recharger les batteries avant d'attaquer la capitale italienne.

 L'arrivée dans la banlieue de Rome est assez cahotique avec la perte du pot d'échappement. Nous montons jusqu'à la petite ville de Tivoli : les rues sont très étroites pour notre gros camping car (beau blocage du véhicule dans une petite ruelle et grosse frayeur pour en sortir). Par contre, la visite de la villa d'Este ainsi que ses jardins est somptueuse : la résidence compte plus de 500 fontaines monumentales...

Logement : sur le parking gratuit de la vieille ville près de la boite de nuit

Excursions à faire : la veille ville et surtout la villa d'Este et ses jardins

Commentaires : la circulation est très difficile pour monter au village, éviter les heures de pointe, se garer sur les parkings autour de la ville car la veille ville est difficilement accessible.

   

 En redescendant vers Rome, nous faisons une halte en plein soleil (et çà tape !!! ) à la Villa Adriana (ou Adrien) célèbre empereur romain et découvrons les premières ruines romaines depuis notre départ. Ces termes et jardins romantiques s'étendent sur plus de 70 ha. 

 Et enfin Rome, la ville éternelle la plus visitée au monde : capitale romaine et du catholicisme doit son nom à son fondateur Romulus. Elle abrite la cité du Vatican. Rome est très riche en monuments, musée et point de vue. Un proverbe dit "on reviendra toujours deux fois à Rome"....

Logement : il est impossible pour les camping caristes de stationner librement dans la ville. Une aire de camping car payante (15 € ) est prévue à côté de l'hippodrome "Tor di valle", c'est la meilleure solution. De plus, l'aire est très calme, surveillée, tous les services nécessaires sont compris et le plus important ; une grande facilité d'accès pour atteindre le centre ville en train + métro. (20 minutes). 

Excursions à faire : Tout, des ruines romaines jusqu'à la cité du  Vatican en n'oubliant pas les nombreuses Piazza, autres monuments et en passant par le grand parc de la villa Borgèse 

Commentaires : il faut regarder en haut, en bas, à droite et à gauche car il y a tellement de choses à voir.  Prendre le billet  "pack découverte Rome" (10 entrèes avec surtout le Colisée) car vous éviterez les longues files d'attente aux entrées des plus beaux  monuments. Pour circuler, utilisez les transports en commun, c'est moins risqué qu'en Vespa ou en vélos. Attention, pour visiter le vatican et la cathédrale Saint pierre, les shorts et débardeurs sont interdits. Prévoir 5 à 6 jours de visite et de bonnes baskets.

                          D'abord la Rome antique avec l'énorme Colisée, le forum romain,                                                               le panthéon et l'arc de constantin. 

  

                          

Puis à travers la ville, nous découvrons sous une chaleur de plomb les nombreux batiments qui font de Rome une ville majestueuse : l'escalier de la Cordonata, le monument Victor Emmanuel II, le château San Angelo et bien sûr la fontaine de Trévi (il faut faire un voeux, lui tourner le dos, jeter la pièce dans l'eau) : tant d'amoureux se sont embrassés la 1ère fois devant les dieux des océans... 

    

     

Et nous finissons par le célèbrissime Vatican, la place Saint Pierre, la monumentale basilique San Pietro et le musée avec les chefs d'oeuvres de Boticelli, Michel Ange... Bref, un refuge de fresque et de dorure. Par contre, pas de trace de Jean Paul II !!!

                                                                                                          

                   

Nous poursuivons notre route par la visite expresse de Naples et surtout les ruines de Pompeï. Nous avons pris l'excursion d'une journée au départ de Rome via un bus climatisé, nous préfèrions économiser notre vieux camping car. De plus, les tarifs sont très corrects et cela ne valait pas le coup de prendre la route par nos propres moyens.

C'est le 24 août 79, que le Vésuve se fache. Le bouchon de lave durcie explose brutalement ; un nuage de cendre et de pierre ponces recouvrit Pompeï. Herculanum, elle, disparaît sous de la boue brûlante. Le site est grandiose. Les archéologues continuent de fouiller ces sites en espérant trouver encore d'autres vestiges.

                           

           

 Et nous passons nos derniers jours de vacances en Sardaigne à se faire dorer la pillule. Après une traversée quelque peu mouvementée surtout au départ, nous constatons lors de notre arrivée la beauté des paysages ainsi que des fabuleuses plages. La sardaigne appartient à l'Italie mais les sardes veulent leur indépendance, affaire à suivre. Les visites culturelles se réduisent à la capitale : Cagliari. Nous nous contentons du soleil et de la mer.... 

Logement : stationnement le plus souvent sur le bord des plages, l'avantage c'est la gratuité, l'inconvénient c'est le manque de service proposé. Il existe aussi quelques aires de services mais elles sont très onéreuses, nous les avons utilisées juste pour faire les pleins et vidanges.

Escursions à faire : toutes les plages du sud au nord, en passant par l'est et l'ouest. Toutes les plages ont leurs charmes, leurs différents sables et leurs différentes eaux... 

Commentaires : rien à voir avec la côte d'azur française ou 50 personnes sont sur 3 m², on a beaucoup d'espace, l'acceuil est très sympathique du moment que vous êtes de passage. Une belle station balnéaire à faire pour se reposer et bronzer.

   

Et malheureusement, retour en France mais nous garderons un excellent souvenir de notre périble italien et nous reviendrons prochainement pour faire tout le sud et la Sicile.

                                                   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Titialberti - dans Voyages